Sant Joan les Fonts

 La croissance industrielle surgie autour des fleuves, marqua le caractère et le paysage de bon nombre de villages, et Sant Joan les Fonts en est un exemple. Les vieilles industries textiles et de papier, formèrent un paysage aux alentours du Fluvià, une tradition industrielle que la population a su allier avec d’autres attraits culturels et paysagistiques.

Parmi le patrimoine monumental il faut signaler l’ancien monastère bénédictin, déclaré, il y a peu d’années, monument d’intérêt national. Il s’agit d’une bâtisse du XIIème siècle, dont on ne conserve que l’église présentant d’intéressants chapitaux décorés et, surtout, des fonds baptismaux d’un remarquable travail de sculpture.

La période médiévale légua une autre bâtisse admirable. Nous faisons référence à “l’Estada Juvinyà”, datant aussi du XIIème siècle et un des exemplaires de l’époque romane civile les plus anciens de Catalogne. Cet ensemble médiéval roman est complété par un pont construit à l’aide de matériau volcanique et qui traverse le Fluvià. Une autre curiosité de ce village, et tout à fait contemporaine, est la maison de Joan Sala, un maçon à la vocation de sculpteur qui ne nous laissera pas indifférents.

Les valeurs naturelles de la commune sont fort nombreuses et peu connues, en commençant par la coulée basaltique sur laquelle est sis le village, une coulée qui, quelques kilomètres plus bas, formera le populaire rocher basaltique de Castellfollit de la Roca..

La rivière de Bianya et le Fluvià ont formé, à travers les siècles, un mur qui s’est converti en un des grands attraits naturels du village, jusqu’à un tel point qu’un itinéraire y a été aménagé et parfaitement balisé.

Trois villages
Ces axes fluviaux délimitent les trois aires géographiques qui intègrent la commune avec des caractéristiques très différentes. Le centre urbain, situé à droite de ces axes fluviaux, , la vallée de Bianya et celle de Begudá, devient le point où se situent les principales industries de la commune. On peut visiter, à Begudà l’église de Santa Eulàlia et le petit hameau champêtre qui s’agglutine à son alentour.

Contrairement au reste des communes de la Garrotxa, la croissance industrielle, à Sant Joan les Fonts, a joué un rôle déterminant afin de conserver le poids spécifique dans l’ensemble régional. De même que dans d’autres municipalités, la population a baissé de façon notoire, ici, elle s’est maintenue.

La troisième aire géographique, celle de La Canya, un village que San Joan partage avec Olot et la Vall de Bianya, séparé en trois secteurs, est une aire fondamentalement résidencielle et de services.

 

Commune
Mairie. Ctra. ’Olot, 32. Tel. 972 29 00 52. Fax 972 29 12 89.


Services
Dispensaire 972 29 08 36

This site uses its own and third parties cookies to improve our services. If you continue browsing, we consider that you have accepted the use of it. You can learn more about our cookies policy

here